Club

Paris, armé pour le « Big 5 » !

Si une saison s’apparente à un marathon, le sprint final rime immuablement avec crucial. En 2 semaines chrono, les 3 sections du club (football féminin, masculin et handball) seront en course pour 5 trophées ! Un même blason et une seule ambition : faire de ce Big 5 un quinté gagnant !

Le calendrier sportif est formel : qui dit printemps dit dénouement imminent. Depuis l’été dernier, nos équipes respirent, vibrent, transpirent rouge et bleu. Alors, après des efforts quotidiens agrémentés de frissons ponctuels, place aux émotions XXL ! C’est une question de jours - une question d’heures même - on va vivre au rythme des performances parisiennes. Et dans ce « money time », la moisson pourrait s’avérer fructueuse. Et ce cru 2016-2017 millésimé !
 
Féminines : Paris-OL, un tube hexagonal et…continental !
Si la Coupe reste une institution sur notre territoire, elle se conjugue au féminin dans la sphère Paris Saint-Germain. Comme leurs homologues masculins, les joueuses de Patrice Lair seront du dernier acte dans cette épreuve. Le dernier titre de l’équipe féminine remonte ainsi à 2010 (Challenge de France, ancêtre de la Coupe de France). Chronologiquement, le défi s’avance à pas de géant. Dès ce vendredi au Stade de la Rabine de Vannes (21h), les Shirley Cruz and co seront aux prises avec l’ogre lyonnais, quintuple tenant du titre. Un duel qui traversera la Manche, pour s’exporter jusqu’à Cardiff, 13 jours plus tard. Paris-OL : le mano a mano initialement hexagonal s’érigera en choc européen, le temps d’une soirée étoilée. La date est bookée, surlignée sur l’agenda des aficionados parisiens : le 1er juin, le City Stadium sera le théâtre d’une finale de l’UEFA Women’s Champions League 100% française. Un sommet inédit face à des Lyonnaises lauréates en 2016, mais surtout une occasion bénie de grimper sur le toit de l’Europe pour la toute première fois. Un piédestal continental.
 
Une Coupe centenaire pour devenir légendaire
L’équipe fanion du club tentera le 27 mai d’écrire une nouvelle page d’histoire. Face à Angers, les hommes d’Unai Emery auront pour mission de décrocher la 100e Coupe de France du nom. Une « Vieille Dame » avec qui la romance perdure, le trophée étant soulevé depuis 2 saisons par Thiago Silva. Surtout, en cas de nouveau succès au Stade de France, le club de la capitale s’adjugerait pour la 11e fois ce titre, un record absolu. Le rendez-vous est donc pris, aux portes de Paris.
 
Handball : Là aussi, double enjeu
On troque les gazons pour le parquet, mais avec toujours le « Vieux Continent » comme terrain de jeu. Pour la deuxième saison consécutive, nos handballeurs se sont invités au Final4 de la Velux EHF Champions League. Le 3 juin, direction donc Cologne et sa gigantesque Lanxess Arena, pour le combat des chefs. 3e de l’édition précédente, Paris tentera cette fois de remporter la mise dans ce carré d’as. Premier obstacle : les vice-champions d’Europe de Veszprém (Hongrie) en demi-finale, avant un éventuel bouquet final le lendemain (face au Vardar Skopje ou Barcelone). Un challenge à la hauteur des Karabatic, Abalo et autre Hansen, qui pourraient d’ailleurs se présenter en Allemagne auréolés d’un tout frais 4e titre de champion de France glané en 5 ans. Déjà vainqueurs de la première Coupe de la Ligue de leur histoire en avril, les hommes de Serdarusic sont en ballotage très  favorable pour s’offrir la Lidl StarLigue d’ici le 26 mai. Après une nouvelle victoire ce mercredi soir à Coubertin contre Saran (30-29), les hommes de Serdarusic conservent à distance Nantes, qui affronte ce jeudi Montpellier sans droit à la défaite... sous peine de voir Paris sacré.
 
Paris au quintuple = « Big 5 » !
A l’extérieur ou en salle, ballon au bout des crampons ou agrippé à la main : on additionne ces opportunités et on culmine à 5 bonnes raisons de vivre cette fin de saison avec passion. Et de faire rayonner nos couleurs…Puissance 5. Avec déjà 23 trophées remportés ces 6 dernières saisons, le Paris Saint-Germain pourrait voir sa salle des trophées s’agrandir très vite !

Dernières actualités

27
mai
this is paris

Épisode 28

27
mai
Aix - Paris (28-30)

Le match en images